Maison du Prado Saint-André à Limonest

arsiv

Home Category : Lieux

Maison du Prado Saint-André à Limonest

Maison du Prado Saint André

La Maison du Prado Saint André est magnifiquement située sur le versant sud des Monts d’Or à deux pas de Lyon.

 

 

 

C’est la Maison de Formation de l’Association des Prêtres du Prado et de toute la famille Pradosienne : Laïcs consacrés, Sœurs du Prado, Institut Féminin du Prado, la Fraternité des diacres du Prado, les laïcs en lien avec le Prado.

Dans cette Maison, il y a le Centre Spirituel : une équipe y organise des retraites et des journées spirituelles.

C’est aussi le lieu où se trouve Le Séminaire International du Prado.

Dans cette maison se déroule chaque année le parcours « Année de reprise » du Prado de France, et toute les deux ans le Prado Général promut « l’Année Internationale Pradosienne » (API) : une équipe internationale de prêtres pradosiens fait un parcours de formation intense, de vie communautaire, d’échange, de prière, de ressourcement sur une période de 10 mois.

Selon les disponibilités, la Maison accueille d’autres groupes qui désirent bénéficier du lieu pour leurs rencontres et sessions.

Pour tout renseignement : http://www.prado-limonest.net

Lire la suite →

La Maison mère du Prado « Le 13 »

L’adresse de la Maison historique du Prado est : 13, rue Père Chevrier, à Lyon. Pour cela, dans notre langage ordinaire, quand on parle du « 13 », c’est le Prado, le lieu où Antoine Chevrier a bien fondé son Œuvre.

Image du bâtiment du Prado où le Père Chevrier a commencé son oeuvre de formation à la foi pour les enfants et les jeunes, c’était en 1860. 

 

 

 

 

 

Voici comme le Prado se présente aujourd’hui aux yeux de ceux qui se rendent sur place pour un pèlerinage. En effet, biens des pèlerins prient à la tombe du Bienheureux Antoine en l’ invoquant comme intercesseur auprès du Bon Dieu pour vivre leur vie quotidienne, soutenus par des grâces demandées et reçues. 

 

 

Lire la suite →

Saint-Fons

«  La Crèche, le Calvaire, le Tabernacle, disait le père Chevrier, ne sont-ils pas les centres où doivent se rendre tous les hommes pour recevoir la vie, la paix, et repartir de là pour aller à Dieu  ?  » (Le Véritable Disciple, p. 104).

SaintFons1

«  En 1866, après la fête de l’Assomption, raconte le père Jaricot, le père Chevrier prit avec lui douze de ses enfants – j’étais du nombre – pour aller faire une retraite [à Saint-Fons] dans cette solitude de prédilection. La petite écurie fut choisie comme oratoire et transformée. Le père Chevrier mit dans la crèche un petit Jésus semblable à celui du Prado. Il commença les inscriptions, qu’il termina plus tard et que l’on doit y voir encore. Là était notre lieu de réunion et de prière  » (Jean-Claude Jaricot, Procès de béatification, t. 3, art. 139).

Le contexte était celui d’une fondation. «  Le père Chevrier prit avec lui douze de ses enfants  » pour les emmener à l’écart, sur la montagne de Saint-Fons, où lui-même il aimait à se retirer de temps à autre dans la solitude. Le chiffre «  douze  » rappelle évidemment l’institution des Douze par Jésus sur la montagne  : «  Jésus gravit la montagne, écrit saint Marc, et il appelle à lui ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui et il en institua douze pour être ses compagnons et pour les envoyer prêcher avec pouvoir de chasser les démons. Il institua donc les Douze  » et l’évangéliste donne alors leurs noms (Marc 3,13-19).
Le tableau de Saint-Fons, à partir du Véritable Disciple. Quand on ouvre ce livre que le père Chevrier, fondateur du Prado, a écrit pour la formation de ses futurs prêtres et plus largement pour tous ceux qui désirent suivre le chemin de l’Evangile, on constate qu’il s’y réfère plusieurs fois au tableau de Saint-Fons.
Dans son étude des Titres de Jésus-Christ, en parlant du Christ comme d’un «  centre vers lequel tout doit converger  », il écrit  : «  La crèche, le calvaire, le tabernacle ne sont-ils pas des centres où doivent se rendre tous les hommes pour recevoir la vie, la paix, et repartir de là pour aller à Dieu  ?  » (Le Véritable Disciple, p. 104).

SaintFons2Dans son chapitre sur le renoncement à son esprit, le père Chevrier écrit cette fois  : «  Les saints tiraient toutes leurs inspirations et leurs pensées de l’amour infini de Dieu – Dieu est amour – dans la crèche, le calvaire et le tabernacle, qui sont les trois grands flambeaux à la lueur desquels un véritable disciple de Jésus-Christ doit se conduire  » (Le Véritable Disciple, p. 228). On peut rapprocher cette réflexion du père Chevrier de la parole de Jésus dans l’Evangile selon saint Jean  : «  Je suis la lumière du monde  : celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie  » (Jean 8,12). Cette lumière qu’est le Christ, elle brille particulièrement pour nous dans ces trois lieux, qui sont aussi trois moments successifs dans la destinée de Jésus  : la crèche, lieu et temps de sa naissance  ; la croix, lieu et temps de ses souffrances et de sa mort  ; l’Eucharistie, lieu et temps de sa présence par delà sa mort. Et l’on peut déjà remarquer ici combien l’affirmation du père Chevrier est paradoxale  : à Noël, Jésus, dit l’Evangile, est né de nuit  ; quand Jésus meurt sur le Golgotha, des ténèbres, dit-on à nouveau, s’étaient faites sur la terre et, dans l’Eucharistie, le Dieu de la crèche et de la croix est plus caché encore. Et pourtant, affirme le père Chevrier, si vous fixez là votre regard, si vous prenez le temps de méditer sur ces mystères pour qu’ils livrent tout leur sens, vous découvrirez que c’est ici que l’amour de Dieu nous est le plus intensément manifesté.

—————

 Voir descriptif joint.

Lire la suite →

La Maison du Prado

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras eleifend a magna nec egestas. In consequat nisi sit amet lorem vehicula, quis volutpat erat congue.

Morbi vestibulum et mi eget pretium. Mauris gravida orci vitae dolor euismod cursus. Integer dictum lacus convallis felis commodo pulvinar. Nunc accumsan tristique sapien, in vulputate elit iaculis sit amet.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras eleifend a magna nec egestas. In consequat nisi sit amet lorem vehicula, quis volutpat erat congue. Morbi vestibulum et mi eget pretium. Mauris gravida orci vitae dolor euismod cursus. Integer dictum lacus convallis felis commodo pulvinar. Nunc accumsan tristique sapien, in vulputate elit iaculis sit ame

Lire la suite →

Prochains événements

Aucun événements prévu pour le moment.